Lac de Maine

Le lac de Maine est un quartier angevin sur la rive droite du Maine, à près de 4 kilomètres du centre-ville. Il s’agit de la dernière communauté d’Angers construite dans la seconde moitié du XXe siècle. Son nom est attribué au lac artificiel créé par la ville au début des années 1970 et un parc de loisirs a été construit sur sa côte. Aujourd’hui, le lac de Maine est devenu la zone la moins dense de la ville. Elle est conçue comme une cité-jardin à faible densité et respectueuse de l’environnement – par exemple, l’entretien de nombreux sentiers ruraux a été transformé en trottoirs et pistes cyclables. Le bâtiment juxtapose de petits immeubles collectifs ou semi-collectifs, y compris des HLM et des quartiers résidentiels.

Investissez dans un quartier unique

Une biodiversité Unique

Ce quartier est le théâtre d’expérimentation autour de l’habitat individuel ou collectif. On peut citer par exemple :

  • L’habitat bioclimatique, 1983 : 27 pavillons individuels conçu par les architectes Mazeau, Parant et Énard.
  • L’expérimentation habitat différent, 1983 : Un ensemble de 17 foyers regroupés au sein d’une association. Les habitants mettent en commun : atelier, salle commune, espaces verts, garages.
  • Logements collectifs Férolbosc, 1982 : ils sont conçus par les architectes Yves Rolland et Férolbosc. Également appelés ILT (car en forme de I, de L ou de T), ces logements sont constitués d’éléments préfabriqués transportables permettant des économies d’échelle, autorisant ainsi un niveau de prestation supérieur (thermique et acoustique) au standard HLM

La préservation du milieu naturel est prise en compte dans l’entretien du parc, classé zone naturelle d’intéret écologique faunistique et floristique (ZNIEFF)

La partie nord du parc est régulièrement entretenue. La grande zone entourée de végétation est propice aux loisirs et au divertissement. Le paysage autour du lac offre une végétation moins domestiquée, ou l’on peut observer des oiseaux dans leur habitat naturel.

Ainsi, la diversité de cette végétation offre de multiples habitats aux animaux: refuges pour éviter l’hiver et les chasseurs, escales de migration et lieux de nidification.