Justices – Madeleine – Saint-Léonard

Justices-Madeleine-Saint Léonard est un des plus grands quartiers d’Angers : on y trouve plus de 20 000 habitants. Le Conseil consultatif de quartier des Justices-Madeleine-Saint Léonard est dirigé depuis le 2 juin 2004 par Jean-Claude Antonini, ancien maire d’Angers, et Jean-Marc Chiron, président du Conseil consultatif de quartier. La Madeleine est un quartier que vous trouverez à l’est d’Angers, constitué essentiellement de maison (classes moyennes et aisées). On notera cependant que 13 % de son parc de logements sont des HLM.

Un quartier avec beaucoup de charme

Le réaménagements de la place Saint-Léonard

Non loin de la carrière d’ardoise qui constitue la principale zone d’emploi, et jouxtant les interminables faubourgs ouvriers d’anciennes maisons rurales, ces maisons se composent de modestes cabanes souterraines d’un étage ou même de simples cabanes souterraines, flanquées d’un petit potager. Sur l’axe principal de la pyramide, les nœuds de sentiers de la Madeleine et de la Justice sont devenus des centres commerciaux de quartier relativement actifs. Dans la seconde partie du centre-ville, à proximité de l’Université catholique de l’Ouest, les maisons sont d’inspiration bourgeoises, surtout entre la rue Saumuroise et la rue Volney, constituait un prolongement du quartier péricentral Bressigny, mais très aéré par de vastes emprises ecclésiastiques, universitaires et sportives -UCO, École supérieure d’agriculture, communautés des Augustines (avec clinique) et de la Retraite, École normale de garçons, Institution Mongazon, stade Bessonneau (aujourd’hui stade Jean-Bouin)…

Saint­Léonard Justices Madeleine est une communauté de 20 000 habitants, entourée de nombreux habitants, et il y a de nombreux petits lieux publics à proximité, afin que les gens puissent se rencontrer et discuter indépendamment de leur ascendance. C’est pourquoi il est envisagé de créer un espace de rencontre supplémentaire pour les associations et les seniors du quartier Paul-Bert en dehors de la structure existante. Dans le cadre du développement de Trois-Mâts, un lieu emblématique de la région, il a été choisi d’équiper la salle de diffusion plutôt que les équipements d’agrandissement. Nous espérons également accorder une attention particulière à la cohésion sociale de la communauté, au soutien parental et scolaire, plutôt que de remplacer la famille, l’économie et le cadre de vie. Ainsi, les réaménagements de la place Saint-Léonard et de la rue de la Madeleine, réalisés en concertation avec les habitants, vont-ils apporter un visage nouveau au quartier.