Le Maine et Loire : y investir dans l’immobilier et y vivre

Située au abord de la Loire et de la Maine, le Maine et Loire est un des 5 départements des Pays de la Loire. On y apprécie la qualité de vie : Angers, contrairement à des villes comme Nantes, Rennes ou Paris est une ville à taille humaine : tout peu être fait à pied ! Y vivre, c’est s’offrir le luxe d’une vie de sérénité sans pour autant se couper du monde : un excellent compromis.

La population du Maine et Loire augmente constamment

Le tissu économique diversifié du Maine et Loire

S’il est vivement conseillé d’investir dans l’immobilier dans le Maine et Loire, c’est bien parce que la population y augmente perpétuellement ! Entre 2011 et 2016, le Maine-et-Loire a gagné 20 753 habitants. Cette croissance s’explique à 80 % par le solde naturel (différence entre les naissances et les décès). Si le département rassemble 22 % des habitants de la région, il contribue seulement pour 15 % à l’augmentation de la population régionale.

Avec près de 262 000 emplois dans l’industrie en fin d’année 2018, la région concentre 8,1 % des effectifs nationaux du secteur soit une proportion nettement supérieure à son poids économique global mesuré grâce au nombre d’emplois : les Pays de la Loire abritent 5,8 % des emplois de France métropolitaine.

Angers attire donc. Aussi bien les nouveaux habitants que les nouveaux emplois. Les chiffres qui le démontrent sont excellents : l’emploi progresse de 14% sur les dix dernières années dans l’agglomération grâce, notamment, à la montée en puissance des secteurs tertiaires et des professions intellectuelles supérieures. Angers Loire Métropole peut donc se prévaloir d’un C.V dont elle a toute raison d’être fière : 116 000 emplois recensés, 130 000 m2 d’immobilier public d’entreprises et 15 000 passagers par an à l’aéroport d’affaires de Angers-Marcé.

Angers : une ville dynamisée par le tourisme

La culture Dans le Maine et Loire

Avec 60 millions d’euros de retombées économiques en 2011 (+20% en un an), le secteur du tourisme d’affaires est en plein boom à Angers. En moyenne, un congressiste dépense 160 euros par jour en hébergement, restauration, déplacements, visites et autres services. Ce chiffe est même doublé lorsqu’il s’agit d’une venue dans le cadre d’une rencontre internationale.

Parmi ces atouts: le cadre offert par la ville et ses abords jusqu’à la vallée de la Loire, la facilité d’accès par le TGV, le patrimoine culturel et historique, la diversité des lieux aptes à recevoir congrès, colloques et séminaires… Des greniers Saint-Jean à Terra Botanica en passant par le parc des expositions…

Angers, la capitale de l’Anjou, est une ville qui ne manque pas de richesse culturelle : entre son château qui abrite la célèbre Tapisserie de l’Apocalypse ; ses nombreux musées ou encore la galerie David d’Angers… les passionnés de culture ont de quoi s’occuper. Le temps d’un weekend je suis parti explorer cette ville que je vous recommande vivement !

La Musique, le théâtre et le cinéma n’est pas en reste en Anjou : Accroche-Cœurs, festival Premiers plans, des Z’Eclectiques, de Saveurs jazz festival, du Printemps des Orgues ou encore du Rivages des voix.