Belle-Beille

Belle-Beille est un quartier angevin fondé dans les années 50, avec environ 13 500 habitants dans les années 2000. A l’ouest du quartier se trouve le campus de Belle-Beille. Vous y trouverez des établissements de recherches comme : les Unités de formation et de recherche (UFR) de lettres, sciences humaines, géographie et science de l’université d’Angers, mais également des établissements d’enseignement supérieur de l’Institut universitaire de technologie d’Angers-Cholet, l’Institut National d’Horticulture, le pôle social, l’École supérieure des sciences commerciales d’Angers (ESSCA). On peut également y trouver l’École supérieure des Pays de Loire (ESPL). Si vous aimez la culture, savez que l’espace d’exposition « Galerie 5 » est sur Belle-Beille et la bibliothèque universitaire du campus de Belle-Beille.

Enseignement supérieur et Technopole

De nombreux emplois et entreprises

Belle-Beille est le plus grand des trois campus d’Angers. Il rassemble plus de 15 000 étudiants, plusieurs UFR et établissements d’enseignement supérieur. Il y a aussi la bibliothèque universitaire de Belle-Beille (l’autre se trouve dans le quartier Saint Serge), des restaurants universitaires, des gymnases, des résidences étudiantes, le Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) et plusieurs dortoirs universitaires sur et autour du campus.

Le Technopole d’Angers est un parc scientifique spécialisé en biotechnologie végétale. La Maison de la Technopole est un représentant mondial du pôle de compétitivité Végépolys.

Bell Bier est l’une des 41 zones franches en France. Le quartier est principalement occupé par des ouvriers et des salariés, Bull étant depuis longtemps le principal employeur, il a ensuite été remplacé par NEC et Acer (acquise Packard Bell).

En 2009, il y avait 428 entreprises sur Belle-Beille avec 1427 employés. Cependant, les jeunes habitants à proximité n’en sont pas les principaux travailleurs.

Parmi les grandes entreprise du quartier, on peut citer la société ACT dont vous trouverez les usines rue du Nid-de-Pie. Depuis la rénovation du quartier, on y trouve également un centre d’appels qui s’est également installé au pied de la tour Pierre Blandin Quémard.