L’urbanisme Angevin en plein développement

Résolument tournée vers l’avenir, la ville d’Angers est le pôle culturel et technologique du département Maine-et-Loire. Grâce à un Plan Local d’Urbanisme (PLU) et à des directives ambitieuses, la ville attire un nombre important de talents nationaux. L’ensemble des quartiers Angevins se reconvertissent pour répondre aux enjeux économiques futurs. Angers est plus que jamais une ville à fort potentiel. Plus encore, c’est un des pôles d’attractivité majeurs qui intéresse un nombre croissant d’investisseurs.

Quai Saint-Serge et sa métamorphose

Le développement du modèle de l’écoquartier

Une seconde ligne de tramway en construction

Un des projets les plus ambitieux d’Angers est le quai Saint-serge. La compétition anime les agglomérations à l’échelle nationale et européenne. Le quai Saint-serge d’Angers est au centre du plan d’innovation des territoires du Maine et Loire. L’objectif étant de vivre en osmose avec l’espace public.

L’objectif de ce projet est de créer un pôle d’attractivité. En 2019, on peut notamment citer la création de l’Ice Park qui donne au projet la force de devenir un signal fort.

Si vous vous intéressez à l’immobilier, vous avez surement déja entendu parlé de l’appellation écoquartier : un modèle d’urbanisme de plus en plus utilisé en France. C’est le cas de nombreux quartiers Angevins qui se voient labellisé de la sorte. Parmi les normes à respecter, on peut citer :

  • Limiter la consommation d’énergie en privilégiant une technique bioclimatique,
  • Utiliser le maximum de matériaux sains qui favorisent la santé des locaux,
  • Favoriser les interactions entre les habitants.

Angers Loire Métropole travail sur des axes forts pour l’aménagement de son territoire, ce qui passe par la gestion des transports publiques. Pour donner une vraie valeur au réseau de transports Angevin et d’améliorer la qualité et l’accessibilité du service, Angers a décidé de développer son réseau de transports en commun grâce à deux nouvelles lignes.

La Ligne B devra relier les quartiers de Belle-Beille, à l’ouest d’Angers, et de Monplaisir, à l’est. La ligne C utilisera les infrastructures des lignes A et B tout en reliant Belle-Beille à la Roseraie via le centre-ville. Ces trois lignes pourront constituer une dessert performante au cœur d’Angers. Les stations des ces lignes de tramway seront implantées de façon à desservir un maximum de personnes à travers tous les quartiers d’Angers.